Leurres souples

Les micro-virgules




Les leurres souples micro-virgules

Les micro-virgules sont des leurres redoutables capables malgré leur petite taille de séduire les plus beaux carnassiers. Leur utilisation demande la mise en place de quelques astuces.

Description générale :

La taille des micro-virgules est de 3 à 5 cm. Ces petits leurres possèdent un petit corps trapu et une queue vivace qui vibre à grande vitesse. Ces petits twisters procurent d’excellents résultats en début de saison sur des poissons qui recommencent à s’alimenter. On les emploie seuls ou à plusieurs sur des montages spécifiques.



Description mécanique :

Les petites virgules sont basées sur le principe de la queue coudée. L’intérêt des petits twisters est de s’adapter à un environnement assez calme dans lequel les poissons chassent à l’affût dans les courants et sur le fond. La petite taille des leurres produit des vibrations assez faibles qui symbolisent parfaitement le type de proie rencontré en début de saison.

Ou les utiliser :

Si la méditerranée se prête très bien à cette technique, l’ atlantique n’est pas en reste, notamment en début et fin de saison ou la nourriture se raréfie.En règle générale on choisit des secteurs peu agités ou seuls quelques courants plus ou moins forts viennent perturber la tranquillité du site.

Plombage :

En ce qui concerne les petits modèles, on peut considérer que les modèles de 3 cm sont utilisée sans plombée additive lorsqu’ils sont couplés à un lest quelconque , et plombée de 1 à 3,5 gr lorsqu’ils sont utilisés seuls. Pour les modèles de 5 cm on choisira des plombées de 3,5 gr lorsqu’ils sont utilisés seuls et sans lest  .

Description technique :

Ces leurres sont extrêmement discrets. Leurs vibrations ténues demandent au pêcheur une grande précision dans le maniement ainsi qu’une prospection minutieuse de toute la couche d’eau à disposition.

Utilisation :

micro-virgulesQuelques montages sont à privilégier. Le premier montage (A) est destiné à la pêche en surface. On utilise une bombette flottante, un buldo, ou un bulrag de 10 à 30 grammes.  Au dessous sont répartis deux ou trois twisters dont le dernier peut être plombé à 1 gr. Les second montage (B) est destiné à exploiter les différentes couches d’eau intermédiaires y compris entre le fond et la surface. On utilise pour cela une bombette semi plongeante qui permet de pêcher à différentes profondeurs. A l’inverse du premier montage, ici, on monte les twisters au dessus du lest. Pour explorer les couches plus profondes du poste de pêche, on utilisera les derniers montages qui sont d’une plus grande simplicité. On utilise des twisters seuls lestés de grammages plus ou moins importants.